1. « Nous interpellons les habitants de Bourges sous le nom de « Berruyers » (Bérurier, c’est dans San-Antonio !) »

     

  2. Céréales killer 2001 175° et dernier San-Antonio

     

  3. « J'ai lu beaucoup de San Antonio et je suis passé par San Antonio »

     

  4. D'ailleurs Bérurier ne prend qu'un r et San-Antonio un tiret ce n'est pas une ville des States

     

  5. Habitants de Bourges = Berruyers (pas la peine d'y avoir habité !) Natifs de Saint-Locdu-le-Vieux = Bérurier

     

  6. « tu n’aurais pas un bon San-Antonio à relire ? »

     

  7. Signé San-Antonio dans Ça baigne dans le béton 1988 "Mon braque est ce qu'il y a de plus léger au monde, une simple pensée le soulève "

     

  8. En voilà encore un qui confond Berruyer enfant de Bourges et Bérurier natif de Saint-Locdu-le-Vieux, remarque il confond également San-Antonio et Frédéric Dard, alors...

     ,

  9. « En janvier 1979, j’ai lu : San-Antonio Des dragées sans baptême » roman de 1953

     

  10. Signé San-Antonio dans L'histoire de France vue par San-Antonio 1964 « Le signe de notre époque, c'est que les vieux cons sont de plus en jeunes »

     

  11. Signé San-Antonio dans T'assieds pas sur le compte-gouttes 1996 « On n'a rien à gagner à emmerder des gens qui n'ont rien à perdre. »

     

  12. Du Frédéric Dard certainement pas, à la limite du San-Antonio sans l'inventivité...

     

  13. Signé San-Antonio dans Les Con 1973 «Si les cons n'existaient pas, il ne faudrait surtout pas les inventer.»

     ,

  14. Signé San-Antonio dans La sexualité ( 1971) «. Les cons se décantent tout seuls, c’est leur seule vertu. Ils se cataloconnent spontanément, dans un élan blottisseur. Parce qu’un con, son unique refuge - ô miracle ! - c’est précisément sa connerie ! »